Bienvenue : profil - message - déconnexion
  1.  » Index des articles
  2.  » pêche au coup
  3.  » technique

Plongez dans l'univers de la compétition

Dans cette nouvelle page, vous allez trouver le résumé d'un concours de pêche. J'espère qu'elle permettera à tous ceux qui n'ont jamais fait de compétitions de découvrir cette univers. Comme dans tout sports, la compétition est nécessaire pour la pêche , elle permet de toujours la faire évoluer, la faire vivre en quelques sortes!! Et c'est bien connu tout les compétiteurs ont leurs petits secrets et ont tous quelques choses à nous apprendre. Alors j'ai décidé de vous faire vivre une manche de compétition qualificative pour le championnat fédéral à laquelle j'ai participé, et tant qu'à faire je vous raconte ce concours plutôt qu'un autre car j'en sort vainqueur: ce qui veut dire que ce jour-là j'étais au TOP, tant au niveau amorçage, technique et montages. Nous allons maintenant rentrer dans le vif du sujet.

L'analyse pré-concours:

Le concours se déroule dans un port, avec un fond de 3-4 mètres légèrement en pente douce. Ayant pêché dans ce coin la semaine précedente, je savais qu'il y aurait du joli gardon à faire, et qui fallait faire attention de ne pas utiliser une amorce trop nuageante pour ne pas attirer trop de petits poissons qui m'empêcheraient de pêcher correctement les gardons. Cette remarque étant faite et sachant que nous sommes au mois de septembre, je décide d'utilise une amorce marron clair. Le matin, tout les pêcheurs sont d'accord pour dire que la pêche sera difficile, la nuit précédente la lune était pleine, le vent plutôt du nord et un changement de température brutale c'était effectué: pas de quoi rassurer!! Puis vient le moment du tirage au sort de la place, je tire une aile ce qui est plutôt bon, c'est souvent sur les ailes que sont fait les bon scores.

L'installation sur le coup:

J'ai moins d'une heure pour m'installer sur le coup, c'est dire pour préparer mon amorce, installer mon matériel, choisir mes lignes et préparer mes kits, mais aussi sonder et décider mes tactiques de pêche. Autant dire qu'il ne faut pas traÎner!! Comme prévu le fond est une pente douce, il va donc falloir penser à amorcer en retrait. Je décide de monter une ligne fine en 6/°° bas de ligne sur du 8/°° de corps avec un hameçon de 22 et un flotteur éffilé de 0,80g à tige en fer: ce sera ma ligne de prédilection pour pêcher les gardons, fine et précise et rapide à se mettre en place grâce à sa quille en fer. Je prévoir aussi une ligne un peu plus costaude en 10/°° et 8/°° avec hameçon de 18 et flotteur boule de 1g, au cas où les brèmes viennent faire un tour sur mon coup; une ligne pour les ablettes est aussi prêtes à faire feu à cas il n'y est pas de gardons à prendre, mais je n'envisage pas trop cette solution. La pêche étant difficile, je prépare un amorçage massive (environ 8 litres) et je ne pense pas rappeler mais seul le déroulement de la pêche me dira si je dois rappeler ou pas. Une chose est sûre, j'ai prévu d'agrainer des pinkies de toutes les couleurs durant les 2H30 que durent les concours, ils me permettront de garder le gardons sans les affrayer. Une petite info en passant, lorsque je sonde je fais toujours une marque avec du mystic blanc sur ma canne, ceci me permet de connaÎtre à tout moment le fond exact, sans avoir resonder (ce qui risquerait en plus d'effrayer les poissons présents sur le coup).

Me voici donc prêt, je déterminé ma tactique, se sera pêche fine de gardons avec amorçage massif au départ, puis agrainage.

Le concours:

Mes boules d'amorces sont prêtes, au premier signal, l'amorçage massif peut commencer, et ce moment est très impressionnant, imaginer 70 pêcheurs jettant chacun presque un dizaine de kilo d'amorce!! Je jette mes boules à 12 mètres pour pouvoir allez chercher les poissons derrière au cas où les boules roulent sur le fond à cause de la légère pente. Au deuxième signal, le concours débute, c'est partis pour 2H30 de pêche intensives!!

Je prend ma première plaquette à 13 mètres au bout de 3 minutes avec un bouquet de vaseux, alors que mes voisins ont encore sortis de poisson, ça commence donc plutôt bien. Puis je prend quelques perches dont une plutôt jolie, à cette endroit les perches sont assez nombreuses: espèrons qu'elles ne se mettent pas à chasser sur le coup. Après ces quelques prises un 5-10 minutes sans prises, et toujours pas de gardons dans la bourriche, moi qui comptez sur eux. Ce matin là, il y a un léger vent qui fait dértivée la ligne, je bloque donc ma ligne comme si je pêchez calé; et ceci me permet d'enregistrer une touche et de sortir un gardon: bonne nouvelle les gardons sont là, il faut donc que je maintienne mon agrainage pour les garder. Mais même en bloquant ma ligne, les touches se font rare, et le temps continue à tourner. Je décide donc de piquer un pinky rouge à mon hameçon plutôt qu'un vaseux. Et la sans rien modifier à mon montage, je bloque ma ligne comme précédement, sauf que là la touche ne se fait pas attendre!! les jolis gardons se succèdent. Cette fois, je suis lancé, je prend régulièrement des gardons en explorant miticuleusement mon coup, avec des bloquages, puis des relachés de quelques centimètres. Je dois aussi accuser quelques casses, quand on pêche avec du 6/°°, elles sont presque inévitables, ils font donc changer d'hameçon en perdant le moins de temps possible, mais tout en prenant son temps pour ne pas faire n'importe quoi!!

A 20 minutes de la fin, je sais que j'ai fait une belle pêche gardons et qu'il y a beaucoup de chance pour que mes voisins les plus proches (ceux sur qui je peut à tout moment jeter un oeil!) ont aient moins pris, mais j'ai envie de tenter le poisson BONUS. Je décide donc de laisser tomber ma pêche de gardons, et je sort ma ligne que j'avais prévu pour les brèmes. Le remontent les plombs très haut, la plombée principale est au moins à 50-60 cm et mon plomb de touche à 30cm, je vais ainsi pouvoir laisser traÎner mon bas de ligne d'environ 20cm. Je pique donc deux pinkies rouges et bloque ma ligne sur le coup. La touche ne se fait pas attendre, seulements 3 minutes après, mais c'est un gardon pas plus gros que ce que je prenait avec l'autre ligne, ce n'est pas ce que je recherchait, je tentait de prendre mon poisson BONUS: un joli poisson, celui qui ferait basculer la balence en ma faveur!! J'explore donc à nouveau mon coup avec ma ligne monter pour les brèmes et toujours en traÎnant de 20 cm, et de longues minutes passent sans la moindre touche. La concours allez se terminer dans moins d'un quart d'heure, et là à 12 minutes de la fin: c'est la touche. Dès le ferrage, je sans que c'est plus gros, et je suis étonner pas sa défense, ça ne ressemble pas du tout à une défense de brème, mais c'est plutôt de le style carpe. J'ai même droit à un gros départ qui me sort au moins trois mètres d'élastique, j'essaie de le maitrÎser, mais j'y vais doucement, il ne faut pas oublier que le bas est en 8/°°. Je sais que je suis à 10 minutes de la fin du concours et que si je ramène ce poisson, j'ai beaucoup de chances de faire une belle place. Après avoir contrôler ces quelques départs violants, je réussis à le brider et je découvre enfin la bête: c'est un carassin (cousin de la carpe) et il doit bien faire une livre. Je parvient enfin à le mettre à l'épuisette, il me reste donc quelques minutes pour tenter d'en prendre un autre mais en vain. Le concours se termine, je suis plutôt content de moi, il n'y a plus qu'à entendre la peséé. De toute façon, peut importe le résultat, j'ai passer un bon moment!!

Le résulat:

podium_concours

La pesée s'effectue, j'ai fait 2,7 kg, ce qui me permet d'être premier de mon secteur: le concours est séparer en plusieurs secteur de 10 pêcheurs. Mais je ne connais toujours pas mon classement au général. Je vais discuter auprès des autres pêcheurs de mon secteur, pour partager nos impressions, car c'est aussi ça la compétition: partager notre passion commune la pêche. Une fois la pesée de tout les pêcheurs effectué, je sais que je termine premier au général: une belle performance. Et le deuxième a 300 points (1 grammes de poisson vaut 1 point et un poisson vaut 5 points), mon carassin avec ses 500 grammes me raporte donc 500 points, c'est donc lui qui me permet de rapporter le concours à 10 minutes de la fin. Comme quoi même si ça pêcher bien aux gardons, en tentant autre chose on peut réussir à prendre plus. Il faut donc toujours se remettre en cause.

J'espère que vous avez apprécié cette immersion dans l'univers de la compétition et qu'elle apportera beaucoup dans votre pêche!!