Bienvenue : profil - message - déconnexion
  1.  » Index des articles
  2.  » pêche au coup
  3.  » technique

maîtriser la surface

Pêcher en surface peut permettre de très bon résultats si l'on respecte quelques points importants que nous allons découvrir ensemble. C'est une technique qui convient bien à la pêche des ablettes en été, ou lors des belles journées de mi-saison, lorsqu'elles se rapprochent le plus possible de la surface pour profiter des couches d'eau réchauffées par le soleil.

L'amorçage

En ce qui concerne le mélange, il faut prévoir une amorce peu ou pas du tout collante, donc éviter tout les farines grasses (comme le biscuit) qui en plus d'avoir un pouvoir collant élevé, ont une valeur nutritive trop élevé qui risquerez fortement de gaver nos ablettes. L'effet recherché par l'amorce doit être un nuage persistant dans la couche de suface de l'eau, il faut donc que les boules éclatent dès qu’elles sont en contact avec la surface de l'eau. Il ne faut donc pas jeter des grosses boules d'amorce, mais plutôt des petites: de la taille d'une noix ou d'une mandarine. Attention, nous voulons pêcher en surface: alors surtout pas d'amorçage lourd au départ, si l'on veut attirer les poissons plus vite au départ il est possible d'envoyer sur le coup entre 3 et 4 boules bien nuageuse de la taille d'une mandarine.

Le montage

Il ne faut pas oublier que l'on pêche de petits poissons en surface, il faut donc que la ligne soit discrète. Il faut aussi monter une ligne discrète mais aussi légère car il ne faut pas que les ablettes sentent de résistance, en plus elles auront par exemple beaucoup de mal à faire une belle touche sur un flotteur de 1,5 g. Voici donc le style de montage à utiliser. Un bouchon effilé et avec une petite antenne que l'on plombera de façon à ce que seulement la pointe de l'antenne dépasse de l'eau, on obtiendra ainsi une ligne extrêmement sensible capable de déceler la moindre touche. On préférera les flotteurs étant dans une fourchette de 0,3 à 0,6 grammes. Il faut utiliser un nylon fin: du 10/°° au plus pour le corps de ligne et du 8/°° au plus pour le bas de ligne. Augmenter le diamètre risquerait d'éveiller la méfiance des ablettes, et de tels diamètres suffissent amplement pour pêcher des ablettes sans risque de casse, même si des gardons viennent se mêler à la partie. Et après tout mieux vaut pêcher fin et casser que pêcher trop gros et ne rien prendre! Une plombée étalée permet de faire descendre l'esche doucement dans la couche d'eau, ainsi de nombreuses touches sont provoqué à la descente surtout si vous avez réussi à attirer un bon banc d'ablettes. Une astuce bien pratique pour les ablettes: mettre le plomb de touche très près de l'hameçon (ceci provoquera beaucoup plus de touche), sauf bien sûr dans les conditions difficile où elles sont peu nombreuses et méfiantes. Pour finir, monter un hameçon de type crystal de préférence et de taille 22. Je pense qu'il ne faut pas monter d'hameçon plus petit sous peine de prendre de tout petits, c'est à dire le frai: Laissons les plutôt grandir et contentons nous des poissons de taille normal: c'est à dire adulte. C'est mon point de vue, il est vrai que certains pêcheurs de concours descendent jusqu'on 26, mais c'est dans des cas extrême: pour éviter le capot et mettre quelques points. A vous de voir

L'action de pêche

Tout d'abord le plus important, pour garder des poissons en surface il faut maintenir un rythme d'amorçage très régulier et important, il ne s'agit pas de jeter des grosses boules, mais de garder les poissons avec la tombée régulière de petites boules, maintenant ainsi sur votre coup un nuage où les ablettes viennent se nourrir et rentre vite en compétition alimentaire les unes entre les autres. Ce qui est excellent pour nous pêcheurs car les poissons deviennent moins méfiant et se jette sur toute nourriture, y compris sur votre esche bien sûr.

Il y a deux cas différents: soit vous pêchez en rivière, soit en lac. Si vous pêchez en lac, il faut souvent relever sa canne, car en l'absence de courant il faut pas attendre gentiment la touche mais la provoquer avec de nombreux relevés et aguichages. Mais les lacs ne sont pas les meilleurs endroit pour pêcher les ablettes en surface, car les ablettes ont besoin d'une eau riche en oxygène: elles sont donc beaucoup plus nombreuses en rivière où leur pêche prend une toute autre dimension. En effet en rivière, il y a le courant qui rentre en jeu: il faut donc effectuer des coulées. La pêche devient donc plus active et les résultat bien meilleurs. Une coulée se résume par: Une boulette d'amorce jetée (avec le courant la zone pêchée devient plus grande il faut donc amorcer quasiment toutes les coulées pour maintenir les poissons en surface). Le contrôle de la ligne dans le nuage formé par l'amorce. Et surtout il faut rester vigilant au moindre mouvement suspect du flotteur, une touche en rivière se caractérise pas toujours par la descente du flotteur, s'il arrête de descendre le courant ou encore remonte à contre courant: ceci doit éveiller vos soupçons et être sanctionné par un ferrage, mais aussi l'agitation de l'antenne ou une touche en relevé (au lieu de couler le flotteur sort légèrement de l'eau). Le ferrage doit toujours être vif mais par trop ample, au risque d'abîmer la mâchoire du poisson et de le perdre.

Dernier conseil, faîtes toujours attention à ne PAS TREMPER LE SION DE LA CANNE DANS L'EAU, les poissons étant en surface et pourraient être apeuré par celui-ci, et quitter votre coup, peut-être pas définitivement mais au moins pour quelques temps. Il serait donc dommage de gâcher un joli coup par négligence.